Depuis mon retour du Sénégal, je n'ai eu que très peu de temps libre à consacrer à l'astronomie ! J'ai pris le temps de faire quelques images à distance de l'éclipse lunaire du 15 juin 2011 mais depuis rien de rien...

Dans mon article sur la caméra Starlight Xpress LodeStar j'avais promis de faire un compte rendu complet sur cette petite caméra d'autoguidage... Chose promise, chose due !

La LodeStar, à n'en pas douter, est la caméra d'autoguidage la plus sensible que j'ai eu l'occasion de tester. Son capteur CCD Sony ICX429AL Exview interline surpasse tous les autres capteurs que je connais en terme de rapport signal/bruit. J'utilise la caméra dans des conditions un peu extrêmes, à savoir sur un diviseur optique derrière un tube Celestron C11 à F/6.3. La caméra est vraiment surprenante ; dans tous les cas de figure, elle a été capable de détecter des étoiles en moins de 4s malgré la perte énorme de luminosité induite par le diviseur optique.

Mais avoir une étoile visible n'est pas toujours suffisant pour s'en servir comme guide ! Dans une boucle d'asservissement d'autoguidage, il n'y a pas que la caméra qui entre en jeu. Le logiciel d'autoguidage a également un grand rôle à jouer. J'utilise MaximDL depuis un certain temps et j'en suis globalement très satisfait. Cependant, avec la LodeStar, même lorsque une étoile est bien visible à l'écran, MaximDL a parfois du mal à l'utiliser comme guide et a la fâcheuse tendance à suivre le bruit ! Par manque de temps, je n'ai pas encore trouvé de solution parfaite à ce problème mais j'y travaille...

La LodeStar a également tendance à être très capricieuse. Au début, j'ai bien failli la renvoyer au SAV en pensant qu'elle avait un problème... Des lignes obliques aléatoires apparaissaient sur toutes les images acquises avec la caméra. Après quelques tests j'ai d'abord pensé à un problème de câblage USB (après tout ça ne serait pas la première fois que l'USB cause problème) et j'ai donc remplacé à grands frais tous mes câbles USB par des câbles de meilleure qualité (blindages sur-dimensionnés, connecteurs dorés...). Résultat : presque aucune amélioration visible ! J'ai ensuite pensé à un problème de HUBs USB. A nouveau j'ai remplacé mes deux HUBs par des modèles de meilleure qualité. Résultat : toujours aucune réelle amélioration ! En poursuivant mes tests, je me suis rendu compte qu'en alimentant les HUBs avec leurs alimentations d'origine je n'avais plus aucun soucis !!! Et oui, la responsable était mon alimentation de laboratoire qui ne fournissait pas assez de courant. Après remplacement de ladite alimentation et des câbles d'alimentation je n'ai plus aucun problème.

Auparavant j'utilisais une caméra PL1M dans les mêmes conditions et n'avais jamais eu le moindre problème. Conclusion : La LodeStar est très sensible dans tous les sens du terme !