Les Schmidt Cassegrain ont souvent mauvaise réputation et beaucoup d'amateurs préfèrent investir dans d'autres formules optiques. Il est vrai, que sur le terrain, on trouve souvent des lunettes de petit diamètre offrant de meilleurs résultats en planétaire que nos gros télescopes pourtant équipés de très bonnes optiques et de diamètre largement supérieur !

Qu'elle est la raison de ce constat ?

Thierry Legault, qui n'est plus à présenter dans le monde de l'astrophotographie aussi bien en France qu'a l'étranger, nous explique sur son site que les Schmidt Cassegrain sont de très bons télescopes mais qu'ils sont extrêmement sensibles à la collimation, ou alignement des éléments optiques du tube !

En effet, une très légère erreur de collimation (un quart de tour de vis sur le réglage du miroir secondaire) est suffisante pour perdre les 2/3 de la résolution optique. Un bon SC de 250mm se retrouve dans ces conditions avec les performances d'une lunette de 85mm !!!

             Avant collimation   Après collimation
               

Le meilleur moyen pour collimater un Schmidt Cassegrain est d'observer une étoile défocalisée à un certain grossissement et, par réglage successifs des vis du miroir secondaire, d'en obtenir la meilleure image possible. Cependant, même si cette technique est parfaitement bien expliquée sur le site de Thierry Legault, elle peut s'avérer difficile pour le débutant. La méthode que je propose ci-après est, à mon avis, plus simple à mettre en œuvre par le débutant et devrait permettre d'obtenir une très bonne collimation.

Attention, avant de commencer cette procédure, pensez à sortir votre télescope à l’avance pour sa mise en température soit suffisante.

Cette méthode utilise un disque de Hartman (voir billet « Fabriquez votre masque de Hartman ») et une webcam. Placez votre masque de telle sorte que les trous soient alignés avec les vis A, B et C du miroir secondaire :

1. Maintenant, fermez le trou face à la vis C avec un bouchon de papier ou de carton. Vous avez maintenant la situation suivante (le trou bouché apparait en blanc) :

Pointez votre télescope sur une étoile particulièrement brillante, ajustez le contraste de votre webcam pour qu’elle n’affiche que les pixels les plus lumineux. Maintenant faites la mise au point de votre Schmidt Cassegrain jusqu’à ce que les deux étoiles (souvenez vous que la troisième est masquée) fusionnent en un seul point de lumière.

2. Maintenant, déplacez le bouchon sur le trou suivant (sens horaire), soit le trou A :

Ne touchez pas aux vis A et B, ajustez seulement la vis C jusqu'à ce que les deux étoiles fusionnent en un seul point parfaitement rond.

3. Continuez cette méthode avec une rotation supplémentaire. Déplacez votre bouchon sur le trou suivant (sens horaire), soit le trou B :

Refaites une mise au point précise… Et ajustez seulement la vis A, jusqu’à ce que les deux étoiles fusionnent en un seul point parfaitement rond.

4. Déplacez votre bouchon dans sa position initiale (trou C) :

Refaites une mise au point précise… Et ajustez seulement la vis B, jusqu’à ce que les deux étoiles fusionnent en un seul point parfaitement rond. Continuez le processus par rotation successive. Cette méthode converge très rapidement.