Dernièrement, j'ai passé beaucoup de temps sur les sites de petites annonces astro à la recherche de mon nouveau setup "idéal"... J'ai enfin trouvé ce que je cherchais...

J'étais à la recherche d'une lunette de grand diamètre mais surtout d'excellente qualité optique pour remplacer mon cher C11. Le C11 est un instrument fabuleux mais à F/10 il n'est pas vraiment orienté "Ciel profond". Mon but à court terme étant de faire uniquement du ciel profond, voire un peu d'imagerie lunaire, une lunette courte semblait être le choix le plus judicieux.

J'ai finalement mis la main sur une optique de marque TEC, assemblée par William Optics, de diamètre 110mm : La FLT110 TEC oil-spaced à F/6.5. La qualité des optiques TEC est remarquable et ce modèle est semblable (hormis la taille) au modèle de 140mm équipant la mythique lunette TEC 140. Cette FLT110 possède en prime un système de mise au point Feathertouch 3025 Starlight Instrument, une belle pièce de mécanique !

La FLT110 TEC a besoin d'un correcteur de champ pour afficher un champ plan sur un capteur CCD de taille APS, voire 24x36. J'ai donc fais l'acquisition d'un correcteur/réducteur de focale William Optics AFR-IV. Ce réducteur ramène la lunette à un rapport focal de F/5.2 ! Avec ce complément optique en place et après réglage des différentes collimations (suite à l'achat de CCD Inspector), cette lunette est un vrai rêve d'astrophotographe !

De plus, pour quelques euros supplémentaires, le gentil vendeur m'a aussi cédé un triplet APO 80/480 de marque M42Optic ainsi qu'un correcteur de focale TSFLAT 2". Pour l'avoir testé, cet ensemble est également très bon, tant au niveau optique que mécanique ! Pour l'instant je l'utilise pour faire du guidage en parallèle mais il y a de fortes chances que prochainement je m'en serve aussi pour faire de la photo ! Enfin, quelques jours plus tard, toujours en cherchant parmi les petites annonces, j'ai craqué pour une troisième lunette à un prix défiant toute concurrence : une William Optics ZenithStar 66mm Petzval. Cette dernière servira pour les voyages !

Des platines et entretoises Skyméca permettent d'assembler les lunettes entre elles sans la moindre flexion. Du beau boulot, comme d'habitude avec Didier !

Il ne me reste plus qu'à me mettre au travail...