L'utilisation d'un GPS avec EQMod permet, pour les astronomes itinérants, de simplifier la mise en station de leur monture grâce à la saisie automatique des informations relatives au "Site" : Latitude, Longitude, Altitude, ainsi que l'heure atomique. Ces quatre paramètres permettent à EQMod de calculer très précisément l'heure sidérale locale et calculer avec exactitude les coordonnées célestes des objets pointés.

Dans un observatoire, donc en poste fixe, l'utilisation d'un GPS peut sembler inutile car les coordonnées géographiques du lieu ne changent jamais. Ce qui est intéressant en revanche, c'est la possibilité de récupérer automatiquement l'heure atomique grâce au GPS et ainsi de conserver un alignement parfait tout au long de l'année.

Ce petit gadget (dans mon cas un modèle très rapide à base de puce GPS Sirf 3, le Globalsat BU-353 Gmouse USB) n’aurait sans doute jamais atterrit à l'observatoire si je ne l'avais pas trouvé à tout petit prix sur eBay !

Attention, petite astuce, la plupart de ces modules ne fonctionnent qu'à 4800 bauds...