Ce week-end, en visite au Jardin des Plantes de Montpellier, avec des amis de passage, j'ai été étonné de découvrir un petit observatoire astronomique au dôme blanc, entre serres et bassins !

Après quelques lectures à mon retour à la maison, il semblerait que cet observatoire est été construit en 1879 grâce aux contributions de deux professeurs de sciences (Jean-Nicolas Legrand et André Crova) et selon les suggestions de l'astronome Urbain Le Verrier, découvreur de la planète Neptune ! A priori cet observatoire abrita un télescope de Foucault et servit uniquement à des études spectroscopiques. Ce télescope a été classé monument historique en 2006. Il est actuellement en cours de restauration (sources : Mr Henri Reboul, Université Montpellier II).

En 1989, l'observatoire fut réhabilité en planétarium, rôle qu'il occupe encore à ce jour. Des séances y sont régulièrement organisées à l'aide d'un planétarium mobile sous un dôme gonflable de 5m de diamètre.

Non loin de là, au bas du boulevard de l'observatoire se trouve la tour de la Babote, ancienne tour de rempart transformée en tour d'observation astronomique en 1745. Cet observatoire permit notamment d'établir les coordonnées précises de la ville de Montpellier.

L'observatoire de la Babote abritait un télescope de Grégory construit par l'anglais Nairne. Ce télescope est désormais visible dans la chapelle des Pénitents de la ville d'Aniane.

Depuis le début des années 80, la tour de la Babote héberge la Société astronomique de Montpellier.