Les batteries des appareils photo numériques résistent souvent mal aux faibles températures rencontrées la nuit lors d’observations. Elles se déchargent très vite, nous obligeant à travailler sur deux batteries au minimum et à recharger en cours de nuit.

Une autre solution consiste à s'équiper d'un adaptateur secteur comme le Canon ACK-E (environ 60€ dans le commerce), constitué d'une fausse batterie et d'un transformateur. Cette solution est déjà plus intéressante que la première car elle permet d'oublier complètement les soucis de batterie. Cependant, 60€ pour un tel accessoire, personnellement cela me parait abusif ! De plus, en rase campagne il n’est pas facile de trouver une prise de courant sur laquelle se brancher !

La plupart des montures nous obligent déjà à utiliser une source d’alimentation en 12V (souvent une batterie de voiture) et il serait intéressant de concevoir un montage électronique permettant d’utiliser cette source et de rabaisser les 12V à la tension supportée par un APN (environ 8V dans le cas du 350d)!

C’est exactement ce que permet de faire le montage suivant pour moins de 2€.

Liste des composants (pour faire votre marché) :

  • 1 x régulateur de tension LM317
  • 1 x condensateur électrochimique 1uF
  • 1 x condensateur électrochimique 10uF
  • 2 x diodes 1N4004
  • 1 x résistance 1200 Ohms
  • 1 x résistance 220 Ohms
  • 1 vielle batterie Canon

Attention : Ce montage n’est compatible qu’avec les Canon 350d, 300d, 400d, 10d, 20d et 30d. Vérifiez la tension supportée par votre APN avant de le raccorder à ce montage et adaptez-le si nécessaire besoin.

Ce montage ne nécessite que très peu de matériel, un peu de temps et un bon fer à souder.

Pour raccorder la sortie de ce montage à un APN il faut récupérer une vielle batterie pour APN (ou en acheter une pas chère, sans marque) puis la démonter à l'aide d'un cutter pour ne conserver que la coque et les contacts (attention à ne pas mettre les batteries en court-circuit si elles sont pleines, elles risqueraient de prendre feu).

Une fois les batteries retirées de leur boitier il faut souder deux petits fils rigides sur les bases des bornes des contacts.

Des "sucres" permettront de raccorder les fils rigides aux câble souple reliant le montage électronique décrit précédemment.

Faire une encoche au cutter dans le capot supérieur de la batterie pour laisser passer le câble souple...

Puis refermer l'adaptateur ainsi créé avec de la colle cyanocrylate (super glue...)

Il ne reste plus qu'à brancher une source de 12V en entrée et vous êtes prêts pour de longues nuits d’astrophoto sans soucis !!!

Merci à Julio Corredera pour les photos illustrant ce billet.