Il y a quelques temps j'écrivais un article sur Elbrus, un logiciel d'astrométrie, capable de détecter les étoiles d'une image astro et de calculer la position du centre de l'image. En bref, capable de faire de l'astrométrie... Après plusieurs tests, Elbrus s'avère ne pas être très efficace car incapable de résoudre la plupart de mes images !

Depuis hier je teste un service gratuit en ligne : astrometry.net. Et là, miracle, toutes mes images sont identifiées en quelques secondes et un rapport complet s'affiche. J'ai fais le test avec une bonne dizaine d'images et n'ai obtenu aucun faux positif. Toutes mes images ont été résolues en moins de 30s, à la perfection, quelque soit le champ ou l'orientation de ma caméra. Les créateurs du services ont fait un test géant avec plus de 300.000 images. Résultat : seulement 0,1% de faux positifs.

Test effectué sur une image de M101 :

Le rapport de chaque image est très complet et très agréable à lire. Il indique le nom des objets NGC et Messiers détectés sur la photo, présente le champ de la photo sur l'ensemble du ciel, permet de visualiser l'image dans Google Maps browser, montre les étoiles détectées, affiche les objets NGC et Messier sur l'image d'origine (dans des cercles), donne des renseignements très intéressants sur l'image (coordonnées du centre, orientation, résolution de la caméra en arc seconde/pixel, champ de l'image...), et bien plus encore.

C'est vraiment la découverte de l'année en ce qui me concerne. Pour tester le service, il suffit d'envoyer un email (en anglais) à alpha@astrometry.net pour qu'ils vous ouvrent un compte gratuit.

Je sais qu'ils ont également intégré le système à Flickr mais je ne l'ai pas encore testé de cette manière. Il est aussi possible de télécharger les sources du système à installer sur serveur linux. A moins de ne pas avoir de connexion Internet permanente ou de vouloir entrer en détail dans les lignes de code du logiciel je conseille d'utiliser la version en ligne ; elle est vraiment très rapide et simple à utiliser.

UPDATE 12/08/2010 : J'utilise désormais MaximDL pour faire de l'astrométrie. Le résultat est rapide et précis et a surtout l'avantage de pouvoir s'intégrer au processus d'automatisation de l'observatoire.