Comme promis, voici un mini tutoriel sur la modification d'un Canon EOS 400d consistant à retirer le filtre IR-Cut en vue de le remplacer par un filtre neutre Baader. Le but de cette modification est d'augmenter la sensibilité de la caméra dans le rouge (dont Halpha) et de pouvoir ainsi photographier les nébulosités et autres détails dans cette gamme de couleurs, particulièrement présente dans les objets du ciel profond. J'étais rentré plus en détail dans les raisons de cette modification dans mon précédent tutoriel sur la modification du Canon EOS 350d.

Pour la modification du EOS 400d, il faut être un minimum équipé ! Je recommande l'utilisation d'un très bon tournevis, oublier les set de tournevis vendus par 10 dans de petites boites à quelques euros, ils ne permettent pas d'exercer une force suffisante pour dévisser les vis parfois très serrés du boitier Canon. J'insiste sur ce point que je trouve capital à la réussite de cette modification ! Quoi d'autre : un fer à souder de qualité + soudure, plusieurs cure-dents, de la colle en gel à prise assez-rapide (éviter les colles cyanocrylates de type super-glue), une soufflette pour appareil photo, une pince à épiler (ou mieux pince d'électronicien) et enfin une petite boite pour recevoir les vis et autres éléments durant le démontage.

Avant de commencer, je souhaite remercier mon ami Julio Corredera pour son aide lors de cette modification et pour les photos qui illustrent ce tutoriel !

Vous voilà bien préparés, c'est parti ! Commencer par retirer la batterie, la carte Compact Flash et l'œilleton puis retirer les vis de dessous, sur les cotés et au dessus de l'appareil. Attention, il y a deux vis au dessus, situés au niveau des anneaux métalliques qui ne sont pas très visibles mais qu'il faut également retirer.

Ouvrir la trappe de la carte mémoire et retirer les trois vis. Attention a ne pas les faire tomber à l'intérieur de l'appareil. Il y a également une partie en plastique tendre à décoller à l'arrière de l'appareil, à coté de l'écran. Aucune vis n'est cachée dessous mais il faut le retirer pour faciliter l'ouverture à l'étape suivante.

Une fois toutes les vis retirées, ouvrir le boitier sans exercer de force ! Si ça force, vérifier que tous les vis sont correctement retirés et que l'un d'eux n'a pas été oublié. Attention, à l'ouverture, une nappe relie les deux parties du boitier,

Déconnecter la nappe du coté boitier principal en utilisant un cure dent pour faire levier sur la languette bloquante. Les deux parties se retrouvent désolidarisées.

Nous allons maintenant nous concentrer sur le boitier principal, le plus dur reste à faire ! Il faut maintenant retirer la plaque métallique principale. Commencer par retirer l'adhésif noir.

La plaque est soudée sur la carte mère du boitier, il va donc falloir la dessouder en faisant particulièrement attention. Il faut procéder tout en douceur, surtout aux niveaux des deux soudures en bas à droite car il y a une nappe qui passe juste à coté sans être visible (elle est encore cachée par la plaque métallique). Je conseille l'utilisation de cure-dents pour faire levier sur la plaque tout en chauffant les différents points de soudure. Cela permet de rompre les différentes liaisons assez facilement.

Si tout s'est bien déroulé, l'accès à la carte mère est désormais dégagé. Commencer par débrancher le câble à droite. Pour le retirer il faut le faire venir vers soi, vers le haut et pas vers l'arrière comme on pourrait le penser à première vue.

Continuer en débranchant toutes les nappes autour de la carte, il y en a beaucoup mais elles sont simples à déconnecter. Le cure-dent permet de faire levier sur les mécanismes de blocage des nappes puis de tirer dessus pour les sortir de leurs prises grâce à un petit trou dont elles sont munies. Une nappe est cachée sous l'adhésif noir à droite de la carte, il faut le décoller tout doucement pour ne rien arraché, puis déconnecter la nappe qui se trouve dessous.

Ne pas se soucier du re-branchement, ça ne sera pas la partie la plus difficile même si ça peut paraître mission impossible à ce stade.

Il faut désormais retirer une petite vis particulièrement inaccessible ! Cette vis se trouve sur la gauche du boitier derrière une partie en plastique qu'il va falloir percer. Ce perçage ne sera pas visible après remontage de l'appareil car caché par la le dos de la caméra. Pour percer je recommande l'utilisation du fer à souder, ça évite de faire de la poussière à l'intérieur du boitier.

Le boitier est désormais percé, la vis peut être retirée.

La carte mère est désormais désolidarisée du boitier et il est possible de la retirer. Attention, un câble la relie toujours au boitier. Le débrancher puis mettre la carte mère de coté. Le support du capteur CMOS est désormais accessible. Il faut le dévisser (plusieurs formats de vis).

Une fois dévissé, le support du capteur peut être retiré et retourné. Attention, il est toujours relié au boitier par un câble.

Ce câble permet d'actionner le piézo électrique se trouvant à coté du capteur et permettant de faire vibrer un verre placé devant le capteur. C'est la solution retenue par Canon pour éliminer les poussières du capteur. Solution intelligente mais compliquant la modification de la caméra ! Il faut maintenant dévisser l'ensemble piézo-vitre-filtre IR pour le séparer du capteur CMOS.

Mettre le capteur CMOS de coté, à l'abri de la poussière. Nous allons maintenant pouvoir nous concentrer sur la modification proprement parlée.

Procédons maintenant au retrait du verre « vibrant », en contact avec le piézo. Il faut tout d'abord dévisser les vis à l'opposé du piézo pour débloquer le verre. Il faut ensuite le retirer avec beaucoup de précaution pour ne pas le casser d'une part et pour ne pas y laisser de traces de doigts d'autre part. Je recommande l'utilisation d'un cure-dent et d'une pince d'électronicien (à défaut, une pince à épiler fera l'affaire) pour le retirer. Une fois retiré, le mettre de coté, au propre.

Il faut maintenant retirer le filtre IR. La seule solution que j'ai trouvé est de le cassé en faisant pression dessus puis retirer les différents petits morceaux à la pince à épiler.

Maintenant que le support est propre (sans résidus de filtre IR), encoller tout le pourtour avec la colle en gel déposée avec un cure-dent (ou directement si vous êtes très habile de vos main).

Maintenant, passons à l'opération la plus délicate de la modification, la mise en place du nouveau filtre ! Maintenir le filtre sur la largeur avec deux doigts, mettre en contact le bas du filtre avec le bas du support et une fois bien aligné, lâcher le filtre pour qu'il tombe et se colle complétement sur le support. Finir le collage par légères pressions au cure-dent (utiliser un cure-dent propre).

Une fois la colle sèche (compter environ 10mns), utiliser une soufflette pour éliminer les éventuelles poussières sur le filtre IR.

Procéder au remontage en suivant les étapes de ce tutoriel en sens inverse. Faites très attention à ne pas laisser de traces ni poussières sur le capteur, le filtre Baader et le verre « vibrant ». De la propreté de ces éléments dépendra la qualité de votre modification !

Bon courage avec la modification de votre Canon EOS 400d.

Ce tutoriel n'a rien d'officiel et en aucun cas l'auteur ne peut être tenu responsable de la détérioration éventuelle de votre appareil photo !