Ça y est, après plus de deux mois de travail (week-ends uniquement) avec l'aide précieuse de mon père, mon observatoire amateur à toit roulant est terminé ! Cette belle expérience a été pour moi l'occasion de mettre plusieurs techniques en pratique, bricolage, électronique, informatique... Je suis très content du résultat et je vous encourage vivement à vous lancer dans l'aventure si l'idée vous trotte dans la tête !

Le petit Borobia s'appelle ainsi en hommage à l'observatoire de Borobia, en Espagne où j'ai observé pour la première fois à travers un grand télescope. Toutes les étapes de la construction sont disponibles ici : Construction de mon observatoire à toit roulant !

A l'ouverture, le toit de l'observatoire se déplace vers l'avant grâce à des rails et galets de portail coulissant. Il repose alors sur la structure annexe (poutres + piliers).

La toiture et le revêtement des murs de l'observatoire ont été entièrement réalisés en bois. Les lambris sont protégés de la pluie par des tôles bitumées. Malgré les fortes pluies de ces derniers jours, aucune trace d'humidité n'a été détectée à l'intérieur de l’observatoire.

Le pied colonne supportant la monture et les télescope a été réalisé en béton. Il repose sur des fondations de 80cm de profondeur et 80cm de largeur. Environ une tonne de béton a été nécessaire à la réalisation de cet ensemble. Un espace entre le plancher de l'observatoire et la colonne permet d'éviter toute transmission de vibration.

La connectique disponible au niveau de la colonne est reliée à la "salle de contrôle" par des câbles situés sous le plancher de l'observatoire.

La mini salle de contrôle est équipée d'un ordinateur relié à la monture et aux télescopes. En hiver elle permet de se protéger du froid, en été des moustiques ! Le but à long terme et de pouvoir contrôler tout l'observatoire à distance, afin de pouvoir réaliser des photos astro à partir de n'importe quel ordinateur relié à Internet. En un mot, le rêve !

La fenêtre permet de vérifier que tout se passe bien du coté télescope lorsque celui-ci est commandé depuis l'ordinateur.

Les rideaux sont très opaques et permettent de masquer la lumière provenant de l'écran de l'ordinateur. A la base conçus pour masquer la lumière extérieure dans une chambre, ils sont vraiment parfaits pour un observatoire !

Un placard technique a été aménagé sous le bureau afin de protéger l'ordinateur et masquer les câbles en provenance du pied colonne.

Avant de manipuler le toit de l'observatoire, il est très important de vérifier la position des télescopes. Sinon c'est dommages garantis !

La déco de l'observatoire est sobre... Quelques photos, une carte de la lune et une carte du ciel.